Afrique subsaharienne

Energy2Equal : Étude de genre sur la main-d’œuvre évaluant la participation des femmes dans le secteur des énergies renouvelables


SECTEUR : , Commercial

Client

Société Financière Internationale (IFC)

 

Description du projet

La Société Financière Internationale (IFC) s’est engagée à promouvoir l’équilibre entre les sexes dans son analyse de rentabilité et la demande de ses clients afin d’exploiter pleinement la valeur des femmes en tant que consommatrices et main-d’œuvre du secteur privé, particulièrement en Afrique subsaharienne. Par conséquent, l’IFC, avec le soutien du Gouvernement du Canada, met en œuvre Energy2Equal, un programme de cinq ans visant à combler l’écart entre les sexes dans la main-d’œuvre du secteur privé des énergies renouvelables en Afrique subsaharienne. Energy2Equal a pour objectif de présenter une analyse de rentabilité pour combler l’écart entre les sexes par la connaissance et la recherche, les plateformes d’apprentissage entre pairs, les services consultatifs et les possibilités de réseautage. Dans le cadre d’Energy2Equal, l’IFC a mandaté Econoler pour mener une recherche à travers l’Afrique subsaharienne pour analyser et démontrer l’analyse de rentabilité pour combler l’écart entre les sexes dans le secteur privé des énergies renouvelables (ER).

Description des services

Econoler effectue les tâches suivantes :

  • Mettre en place un comité consultatif de projet incluant les principales organisations régionales en Afrique subsaharienne et les organisations renommées axées sur les questions de genre;
  • Préparer un plan de collecte de données et des outils de recherche pour mener une enquête en ligne, des entrevues et des groupes de discussions;
  • Recueillir des données nouvelles et robustes sur la participation des femmes et les écarts entre les sexes dans le secteur des ER à partir d’un échantillon de 50 entreprises d’ER représentant toutes les sources d’énergie et travaillant à travers la chaîne de valeur d’ER;
  • Évaluer les effets de la COVID-19 sur les conditions et les possibilités d’emploi chez les femmes dans la main-d’œuvre en ER;
  • Analyser les données recueillies pour explorer les meilleures pratiques pour lever les barrières à la participation des femmes dans le secteur des ER et mettre en évidence les possibilités d’emplois chez les femmes dans les technologies évaluées (solaire, bioénergie, hydroélectricité, énergie éolienne, etc.);
  • Fournir des recommandations à diverses parties prenantes, partager des solutions axées sur les preuves à la conception de programmes et de politiques pertinents, ainsi que bâtir une analyse de rentabilité et une justification pour une plus grande diversité et inclusion dans le secteur des ER.

Le projet fournira non seulement de précieuses données ventilées par sexe sur la main-d’œuvre en ER en Afrique Subsaharienne, mais émettra également des recommandations applicables pour améliorer l’engagement des femmes à travers les sources d’énergie et la chaîne de valeur des ER.

Retour à la recherche