Namibie

Évaluer les options de gestion axée sur la demande pour la commission de régulation de l’électricité

EXPERTISE : , Programmes d’efficacité énergétique et de gestion de la demande
SECTEUR : , Public

client

Hatch Ltd

description de projet

Durant les années 2000, la combinaison d’une montée durable de la demande d’électricité avec une croissance statique de la production domestique a rendu la Namibie de plus en plus dépendante de l’alimentation électrique au-delà de ses frontières et de ses contrôles. En conséquence, la contribution à la production domestique a été seulement d’une moyenne de 50 % pour la période de 2000 à 2009, en baisse de 60 % en 2000, et à 40 % en 2009.

Pendant ce temps, le secteur de l’énergie électrique de Namibie était en réforme exhaustive et a fait des progrès considérables en restructurant son industrie d’alimentation électrique. La Loi nationale sur l’électricité de 2007 prévoyait l’ouverture du secteur de l’énergie aux investissements du secteur privé. Ce changement s’est traduit par plus d’investissements dans la distribution de l’électricité du secteur régional, bien que le service public national d’électricité (NamPower) ait toujours fourni la majorité de la production domestique du pays. Durant cette période, les autorités namibiennes se sont également concentrées sur la construction d’un nouveau barrage hydroélectrique et sur la mise en œuvre de programmes de gestion axée sur la demande (GAD).

En dépit de toutes les actions entreprises, le secteur de l’énergie de Namibie était toujours vulnérable au manque d’électricité et dépendait trop de la production externe d’électricité. Considérant ce fait, la Commission de régulation de l’électricité de Namibie, avec l’appui financier de la Banque mondiale, a mandaté Hatch Ltd., une firme d’ingénierie canadienne, pour développer un plan intégré de ressources nationales (PIRN) pour la République de Namibie. L’objectif principal de ce PIRN était d’identifier la diversité des ressources pour répondre aux besoins des consommateurs en énergie à court et à long terme, d’une manière efficace et fiable. Ce PIRN visait également à préparer un plan de 20 ans pour le secteur de l’électricité, impliquant des stratégies du côté de la demande et de l’offre et des plans d’action.

faits saillants

Dans le cadre de ce projet avec la République de Namibie, Hatch Ltd. a mandaté Econoler pour identifier et analyser les options potentielles de GAD pour le secteur de l’énergie électrique de Namibie.

Econoler a effectué les activités suivantes :

  • Identifier les options possibles de gestion de la demande et de l’efficacité énergétique pour la Namibie, incluant l’éclairage à faible consommation d’énergie, des campagnes de sensibilisation des consommateurs, des analyses énergétiques dans les secteurs commercial et industriel, le chauffage solaire de l’eau domestique et le remplacement de combustible.
  • Détailler les caractéristiques clés de chaque option GAD, telles que les coûts, les impacts potentiels et le délai de mise en œuvre.
  • Évaluer l’impact des mesures GAD proposées sur les courbes de demande et de charge, sur une base quotidienne et saisonnière.
  • Évaluer les impacts sociaux et environnementaux potentiels de la série d’options GAD identifiées, incluant la création d’emploi, l’accès à l’énergie, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’autres questions sociales.
  • Développer un plan de mise en œuvre pour une liste d’options GAD proposées et évaluer les ressources nécessaires à une mise en vigueur réussie sur le plan national.

Le travail d’Econoler a été intégré au PIRN final développé pour le secteur de l’énergie électrique de Namibie. Les mesures GAD identifiées ont aidé à gérer la demande énergétique croissante et ont contribué de manière durable à rendre le pays moins dépendant de la production électrique externe, en plus d’atténuer les manques d’énergie électrique et d’améliorer l’accès à l’énergie pour la population.

Retour à la recherche