Tanzanie

Rationalisation de l’énergie et réponse à la demande

EXPERTISE : , Programmes d’efficacité énergétique et de gestion de la demande
SECTEUR : , Public

client

Hatch Ltd

description du projet

Le gouvernement de la Tanzanie (GdT), par le biais du ministère de l’Energie et des Mines, est chargé d’élaborer la politique énergétique. La société d’État TANESCO, est le principal exploitant du secteur électrique. Avant 2004, le système d’alimentation de la Tanzanie était très dépendant de la production hydroélectrique et la proportion de production thermique n’était que de 14 %. Jusqu’au début de 2004, cette production était principalement utilisée pendant les périodes de pointe. Depuis, l’utilisation des centrales thermiques pour la production d’énergie de base a augmenté. Ce changement était une conséquence des sécheresses qui ont causé une baisse importante du niveau d’eau des bassins des principaux barrages de TANESCO. Pour contrer les impacts des sécheresses de 2003, 2004 et 2005 sur la production d’électricité, la Banque mondiale et le gouvernement tanzanien ont affecté davantage de ressources pour augmenter les capacités.

Les sécheresses fréquentes dans les bassins versants des barrages hydroélectriques ont provoqué le besoin d’envisager la rationalisation de l’énergie et la gestion axée sur la demande (GAD) en énergie. Grâce au financement de la Banque mondiale, TANESCO a désigné les firmes Hatch et Econoler afin de lui fournir des conseils sur les options, les stratégies et les actions possibles que les consommateurs et les services publics pourraient adopter pour accroître la capacité de production et réduire la consommation d’électricité. Ces initiatives de GAD ont non seulement aidé à réaliser des économies en réduisant l’utilisation d’options d’achat et de production d’énergie plus dispendieuses, mais ont aussi contribué au respect des obligations du GdT envers les consommateurs à faibles revenus.

faits saillants

Dans le cadre de la rationalisation de l’énergie et de la réponse à la demande pour TANESCO, l’équipe formée des firmes Hatch et Econoler a aidé à l’évaluation de la situation énergétique de la Tanzanie et au développement d’initiatives sur mesure de gestion axée sur la demande (GAD). Le principal objectif du mandat était de proposer des actions de GAD qui pouvaient être mises en œuvre immédiatement afin d’aider TANESCO à répondre à une éventuelle croissance de la demande et aux situations difficiles en approvisionnement. Les programmes de GAD développés devaient tenir compte de la rationalisation de l’énergie pour le secteur industriel, représentant environ un tiers du total de la consommation nationale d’électricité.

Plus spécifiquement, Econoler a effectué son analyse technique en réalisant les tâches suivantes :

  • Identifier et évaluer toutes les options possibles en matière de contrôle de charge et d’efficacité énergétique pour atteindre les objectifs de GAD.
  • Élaborer un plan de mise en œuvre détaillé pour le projet de rationalisation de l’énergie et de réponse à la demande.
  • Concevoir un audit personnalisé et un programme de mise en œuvre pour les clients industriels de moyenne à grande envergure. Ce programme inclut une description des technologies d’EE possibles, la liste des sous-secteurs industriels visés, l’énumération des barrières au programme de GAD et des éventuelles solutions de mesures d’atténuation (ex. : mesure d’incitation, pré-audits sans frais, assistance technique, etc.). Le programme industriel de gestion d’énergie incluait également une estimation du marché potentiel, des coûts de mise en œuvre et d’exploitation, un plan marketing, les procédures de suivi et d’évaluation du programme de GAD ainsi qu’un plan provisoire de gestion et de mise en œuvre du programme.
  • Concevoir des programmes de mise en place de mécanismes pour répondre à la demande et réduire les coûts d’électricité des consommateurs grâce à des mesures de conservation d’énergie et d’efficacité énergétique.
  • Sensibiliser les consommateurs et le grand public aux effets actuels et futurs des prix de l’électricité et de son utilisation.
  • Faciliter les consommateurs à prendre de mesures de consommation énergétique et à utiliser de façon plus efficace les appareils électriques.
Retour à la recherche