Canada

Rapport sur les évitements d’émissions de gaz à effet de serre d’un projet d’aménagement portuaire

EXPERTISE : /Évaluation
SECTEUR : , Services d’utilité publique, Transport

Client

Groupe Océan

 

Description du projet

En février 2011, Econoler quantifiait la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de deux projets réalisés par le Groupe Océan au port de Montréal. Le premier projet consistait en l’aménagement d’un poste d’amarrage à la section 104 et le deuxième, en la mise en place d’un système d’alimentation électrique des remorqueurs accostés. Econoler quantifiait alors à 825 t éq. CO2 par année la réduction totale des émissions de GES pour les deux projets et sur la base des projections de l’activité du site.

L’estimation des émissions évitées visait à obtenir des subventions dans le cadre du programme d’aide visant la réduction ou l’évitement des émissions de gaz à effet de serre par l’implantation de projets intermodaux dans le transport maritime et ferroviaire.

Le ministère des Transports du Québec est chargé du Programme visant la réduction ou l’évitement des émissions de gaz à effet de serre par le développement du transport intermodal (PREGTI), financé par le Fonds vert alloué par le gouvernement du Québec.

Faits saillants

C’est dans ce contexte que le Groupe Océan a mandaté Econoler pour :

  • actualiser les données estimées en 2011 avec les données réelles de la période évaluée (du 1erdécembre 2013 à novembre 2014);
  • assurer la fiabilité des données prises par une visite de site et de la méthodologie utilisée en s’inspirant de la norme ISO 14064-3.

L’aménagement du poste d’amarrage à la section 104 a permis de réduire les émissions de GES de 329 t éq. CO2 par année pour la période évaluée.

L’installation du système d’alimentation électrique des remorqueurs accostés a permis de réduire les émissions de GES de 496 t éq. CO2 par année. Ces deux réalisations totalisent donc des réductions d’émissions de GES de 825 t éq. CO2 par année.

Retour à la recherche