Yémen

Programme de réduction des pertes liées aux systèmes de transmission et de distribution

EXPERTISE : , Mise en œuvre de projets
SECTEUR : , Public

Client

The World Bank

Description du projet

Le gouvernement du Yémen avait pour objectif de financer un programme de réduction des pertes liées aux systèmes de transmission et de distribution dans de nombreuses régions du pays. Cet effort a été appuyé par un projet du secteur de l’énergie financé par la Banque mondiale.

Le projet a financé l’approvisionnement, la livraison et l’installation de divers types d’équipements, dans 97 endroits comportant des postes de distribution de 33/11 kV situés dans 18 régions du Yémen, ce qui a permis à la Public Electricity Corporation (PEC) de réduire ses pertes techniques. L’équipement comprenait des appareils de mesure, des analyseurs de réseaux électriques et de l’équipement réactif de compensation. Cette installation a été effectuée graduellement dans 124 postes de distribution situés dans les régions. Le projet a été divisé en plusieurs sous-projets de carbone afin d’appliquer la méthodologie pertinente à petite échelle du mécanisme pour un développement propre (MDP).

Conformément aux directives fournies par le conseil d’administration (CA) du MDP, lors de sa trente-deuxième réunion, dans le cadre d’un programme d’activités qui diminue ou élimine les émissions de gaz à effet de serre, les activités liées au projet sont nécessaires à la préparation des documents descriptifs générique et spécifique du programme d’activités du MDP. Ces documents seront ensuite validés de façon indépendante afin de soumettre une seule activité de projet du MDP à l’enregistrement.

Fait saillants

Conformément aux directives du CA, l’Unité Finance Carbone (CFU) de la Banque mondiale a mandaté Econoler pour préparer les documents du programme d’activités du Yemen Transmission Loss Reduction Program en utilisant la méthodologie à petite échelle approuvée AMS II.A : l’amélioration de l’efficacité énergétique du côté de l’offre – version 10 de transmission et distribution, pour sa validation et son enregistrement.

Le mandat consistait à :

  • Recueillir les renseignements nécessaires à l’élaboration des documents de définition du programme d’activités et de l’activité de projet relevant du MDP.
  • Élaborer un document descriptif du programme d’activités pour le projet, mettant en place un cadre pour la mise en œuvre du programme d’activités, définissant les critères d’admission et établissant les protocoles opérationnels et de gestion ainsi qu’un plan de contrôle.
  • Préparer le programme d’activités d’un cas réel et un document descriptif spécifique du programme d’activités du MDP pour l’enregistrement du programme.
  • Préparer un plan de contrôle des opérations.

De plus, Econoler a accompagné la PEC et la CFU tout au long du cycle du projet, notamment pendant la validation et l’enregistrement. Cette assistance consistait à revoir et à finaliser les documents descriptifs du programme d’activités générique et spécifique en i) suivant et recevant les commentaires des valideurs, et en ii) répondant à ces commentaires et en ajustant les documents en conséquence, jusqu’à ce que toutes les demandes de mesures correctives et de clarification soient satisfaites, conformément au protocole de validation.

Une fois tous les documents relatifs au programme soumis au CA par les valideurs pendant la phase d’enregistrement, Econoler a préparé et mis en place des réponses pertinentes aux demandes pour révision par le CA, jusqu’à ce que toutes les questions soient réglées et que l’approbation finale soit donnée. Le programme d’activités du MDP a été enregistré en janvier 2013 par le CA.

Retour à la recherche