Bahamas , Barbade

Préparation d’une note d’orientation sur les instruments financiers pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables

EXPERTISE : , Mécanismes de financement, Politiques et cadres institutionnels et réglementaires
SECTEUR : , Public

client

IADB Inter American Development Bank

description du projet

La Banque interaméricaine de développement (BID) a réalisé que la capacité des gouvernements à planifier efficacement, à développer les incitations et l’accès financiers nécessaires, ainsi qu’à absorber et à coordonner le financement international de l’atténuation des changements climatiques, est essentielle à l’amélioration de l’efficacité des pays pour répondre au changement climatique et promouvoir l’énergie durable. Les banques de développement nationales et d’autres acteurs clés dans les marchés de capitaux nationaux pourraient jouer un rôle crucial dans la promotion du financement de l’atténuation des changements climatiques et particulièrement les programmes en efficacité énergétique et en énergies renouvelables (EE/ER).

Pour maintenir un dialogue politique avec les gouvernements de la Barbade et des Bahamas, la BID souhaitait préparer des notes sur l’évaluation du financement vert dans le secteur de la production et proposer des solutions viables et appropriées pour résoudre les problèmes qui limitent la croissance durable dans ces pays.

faits saillants

Econoler a effectué une analyse actualisée pour fournir des données pour les notes de politique élaborée par divers départements de la BID.

Le rapport d’Econoler sur chaque pays incluait :

  • Un résumé des défis et des possibilités existants dans les secteurs de l’EE/ER;
  • Une liste de priorités pour relever les défis auxquels le pays est confronté pour gérer et développer ces secteurs;
  • Un résumé de la stratégie et du plan de travail du gouvernement pour ces secteurs;
  • Une analyse de l’appui d’autres contributeurs offert pour le financement vert ou les perspectives d’appui de la prochaine administration;
  • Une mise à jour sur les instruments financiers actuellement disponibles pour appuyer les activités clés visant la transition vers une économie verte, notamment les projets en EE/ER dans les Bahamas et la Barbade;
  • Une étude sur les possibilités et les opportunités incluant l’importance de la structuration du financement de second rang pouvant servir à promouvoir des lignes de crédit pour financer l’EE/ER par les institutions financières locales de premier rang;
  • Estimation du potentiel de marché et de la taille des programmes d’investissement en EE/ER.
  • Une analyse de l’expérience avec des fonds de premier rang et de second rang et la capacité des institutions financières locales à élaborer de tels mécanismes financiers aux Bahamas et à la Barbade de même qu’aux Caraïbes en général;
  • Un mécanisme financier adapté à chaque pays, incluant une description des rôles des différents acteurs et secteurs.

Pour la Barbade, plusieurs entretiens avec des banques locales et autres acteurs du marché ont procuré des données supplémentaires à l’analyse.
Ces deux analyses ont été incluses dans les notes de politique et seront transmises par la BID aux deux gouvernements.

 

Retour à la recherche