Trinité-et-Tobago , Anguilla , Sainte-Lucie , Montserrat , Saint-Vincent et les Grenadines , Antigua-et-Barbuda , Barbade , Bahamas , Belize , Dominique , Grenade , Guyane , Jamaïque , Suriname

Étude de marché et enquête sur les partenaires des Caraïbes dans le cadre du projet Financement vert pour les PME et ménages à faible revenu

EXPERTISE : , Mécanismes de financement
SECTEUR : , Résidentiel

client

IADB – Inter American Development Bank

description du projet

Le programme de coopération technique EcoMicro visant à aider les institutions de microfinance (IMF) de l’Amérique latine et des Caraïbes conçoit des produits de financement vert afin que les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) ainsi que les ménages à faible revenu puissent accéder à l’énergie propre, augmenter leur efficacité énergétique (EE) ou s’adapter aux changements climatiques.

La plupart des pays des Caraïbes dépendent énormément de l’importation du pétrole et n’ont pas accès aux services énergétiques modernes. Cette situation affecte les MPME et les ménages à faible revenu de façon disproportionnée, les piège dans la pauvreté énergétique et entraîne souvent une faible productivité. Parallèlement, les pays des Caraïbes sont très vulnérables aux conséquences des changements climatiques. L’investissement dans des technologies vertes, incluant l’énergie renouvelable (ER), l’EE et les technologies d’adaptation, peut aider à réduire leur dépendance énergétique et leur vulnérabilité face aux changements climatiques. Cependant, de tels investissements par les MPME sont souvent freinés par le manque de connaissances sur ces technologies, les contraintes d’approvisionnement et le manque d’accès à l’aide financière.

Le MIF a donc mandaté Econoler pour mener une étude de marché et une enquête sur les partenaires afin de déterminer des institutions financières locales pouvant potentiellement bénéficier du soutien du programme EcoMicro dans la création de prêts, facilitant ainsi l’accès des MPME et des ménages à faible revenu à l’ER, à l’EE et aux technologies d’adaptation, ultérieurement. Les résultats du mandat serviront également de point de départ à la création d’un écosystème de financement vert.

faits SAILLANTS

Econoler a été mandatée afin d’apporter un guide et des données pratiques pour la mise en œuvre du programme EcoMicro dans les Caraïbes. Pour ce faire, Econoler a mené une étude de marché en assurant les tâches suivantes :

  • Définir l’environnement favorable au financement vert pour chaque pays;
  • Déterminer les défis faisant obstacle à la création de produits de financement vert et suggérer des solutions;
  • Déterminer des institutions financières locales partenaires pour la mise en œuvre de projets pilotes de financement vert, incluant les institutions de microfinance (IMF) et d’autres institutions financières, dont les banques commerciales présentes à l’échelle régionale, les compagnies d’assurance et les sociétés de crédit-bail desservant les MPME et les ménages à faible revenu;
  • Définir les besoins en renforcement des capacités et en formation ainsi que les besoins financiers de ces institutions financières locales;
  • Cerner les principales occasions de financement vert pour chaque pays en ce qui concerne les produits financiers, les besoins, la taille du marché, les incitatifs locaux, les partenariats existants et éventuels avec les fournisseurs de technologies d’EE, d’ER et d’adaptation;
  • Proposer des entreprises spécialisées dans les technologies, des investisseurs et d’autres acteurs dans le secteur du renforcement des capacités à inclure dans le programme EcoMicro afin de créer et de maintenir un écosystème de financement vert.

Le mandat comprenait des missions sur le terrain et des entrevues en personne auprès d’institutions financières pouvant être des partenaires éventuels et d’autres acteurs clés. Cette étude visait à encourager la demande pour le programme EcoMicro dans la région des Caraïbes.

 

Retour à la recherche