Grenade , Antigua-et-Barbuda , Anguilla , Dominique , Saint-Chritophe-et-Niévès , Sainte-Lucie , Montserrat , Saint-Vincent-et-les-Grenadines , îles Vierges britanniques

Élaboration de stratégies et de plans d’action en efficacité énergétique

EXPERTISE : , Politiques et cadres institutionnels et réglementaires
SECTEUR : , Public

client

Organisation of Eastern Caribbean States

description du projet

Au début des années 2000, dans le but d’améliorer l’efficacité du secteur énergétique dans les pays membres, les ministres de l’Environnement de l’OECO ont identifié l’énergie et l’efficacité énergétique comme étant des priorités. Plus particulièrement, il a été demandé que l’OECO prépare une politique régionale ainsi que des stratégies de sensibilisation du public concernant la gestion de l’énergie, afin qu’elles soient étudiées puis adoptées.

Conformément à l’engagement clair pris par les ministres de l’Environnement sous-régionaux par rapport à l’amélioration de l’énergie durable, l’Environment & Sustainable Development Unit de l’OECO a entrepris plusieurs initiatives visant à résoudre différents problèmes du secteur de l’énergie. Toutefois, à l’échelle sous-régionale, la nécessité d’élaborer un cadre stratégique pour la conservation et la gestion de l’énergie se faisait sentir.

faits saillants

Au début de l’année 2012, l’OECO a mandaté Econoler pour fournir un cadre stratégique qui améliorerait l’efficacité et le rendement du secteur de l’énergie. L’établissement de ce cadre devait consister en l’élaboration de stratégies et de plans d’action nationaux et sous-régionaux.

Dans le cadre de ce projet, Econoler a mené les activités suivantes :

  • Revoir les politiques énergétiques existantes dans les pays membres de l’OECO, y compris celles résultant du travail effectué antérieurement dans le cadre du Sustainable Energy Programme de l’Organisation des États Américains (OEA) et du Caribbean Renewable Energy Development Project (CREDP/GIZ).
  • Étudier l’étendue des problématiques contenues dans les politiques énergétiques des pays participants afin de déterminer la façon d’aborder ces questions pertinentes.
  • Étudier les meilleures pratiques en ce qui a trait aux politiques, aux plans d’action et à la mise en place d’interventions au sein de la région des Caraïbes et à travers le monde, afin de guider l’élaboration de stratégies et de plans d’action sur mesure pour les membres de l’OECO.
  • Identifier les secteurs à grande utilisation d’énergie les plus critiques, en se basant sur les entretiens avec les intervenants, et déterminer les priorités pour lesquelles des plans d’action seront élaborés.
  • Évaluer les possibilités d’investissement et d’économies d’énergie de projets du marché de l’EE, et ce, dans les secteurs résidentiel, public, commercial et industriel.
  • Identifier et établir l’ordre des priorités des principaux obstacles à la mise en œuvre efficace des interventions dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique des secteurs d’utilisation d’énergie ciblés.
  • Élaborer des stratégies énergétiques régionales et nationales pour chaque pays membre de l’OECO participant.
  • Élaborer des plans d’action nationaux et sous-régionaux pour chaque pays membre de l’OECO participant afin de mettre en œuvre les interventions identifiées dans les stratégies.
  • Proposer des modèles de gestion pour la mise en œuvre de programmes d’EE.
  • Élaborer des cadres de suivi et d’évaluation pour les stratégies et les plans d’action régionaux et nationaux, en collaboration avec les intervenants qualifiés.

La mise en œuvre de ce projet a mené à l’élaboration de stratégies et de plans d’action nationaux et sous-régionaux visant à promouvoir et à contrôler le développement énergétique durable. Autant à l’échelle nationale que sous-régionale, l’adoption de ces stratégies et plans d’action aidera à améliorer l’efficacité du secteur énergétique des pays de l’OECO, leur fournissant ainsi une approche durable pour gérer et réduire les pénuries d’énergie.

Retour à la recherche