Canada

Demande d’aide financière au MTQ pour la réduction de GES par transport intermodal

EXPERTISE : , Mécanismes de financement
SECTEUR : , Services d’utilité publique, Transport

Client

Groupe NBG inc.

 

Description du projet

Le transport du bois par Groupe NBG se fait actuellement par la route sur une distance d’environ 450 kilomètres entre Saint‑Siméon et Rivière-Bleue. Les camions, ayant des remorques de type B-Train et contenant 40 tonnes métriques vertes, doivent donc passer par le pont Pierre-Laporte à Québec et emprunter l’autoroute 20 avant de poursuivre par la route 289 pour se rendre aux installations de Rivière-Bleue. En utilisant le traversier entre Saint-Siméon et Rivière-du-Loup, la distance de transport serait plutôt de 82 kilomètres, soit une économie de 368 kilomètres.

Cette année, Groupe NBG doit transporter 8 000 tonnes métriques vertes depuis Saint-Siméon et il attend la réponse du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour hausser cette limite annuelle à 50 000 tonnes métriques vertes à partir de 2016. Ainsi, le potentiel de réduction de gaz à effet de serre serait de 4 152 tonnes équivalentes de CO2 d’ici 2020, en plus de réduire les polluants atmosphériques.

En sécurisant le coût du transport du tremble pour quelques années, Groupe NBG sera en mesure de mieux négocier le prix de ses volumes de bois ainsi que sa tarification de transport maritime et routier, ce qui augmentera la compétitivité de l’entreprise pour les années à venir. Ainsi, lorsque l’aide financière prendra fin en 2020 pour le transport du bois, Groupe NBG pourra faire face à la hausse du coût de ce poste budgétaire puisque l’entreprise aura eu le temps d’investir suffisamment dans ses installations durant cette période de transition afin d’être capable de demeurer rentable par la suite.

Le programme du ministère des Transports du Québec (MTQ) visant la réduction ou l’évitement des émissions de gaz à effet de serre (GES) par le développement du transport intermodal prévoit le versement d’une aide financière visant à couvrir une portion des coûts de mise en œuvre du projet.

C’est dans ce contexte qu’Econoler a été choisie pour aider Groupe NBG à remplir sa demande d’aide financière sur le plan technique et à discuter de cette demande avec les fonctionnaires qui gèrent le programme au MTQ.

Faits saillants

Pour remplir ce mandat, Econoler a effectué les activités suivantes :

  • réunion de démarrage avec les gestionnaires de Groupe NBG;
  • analyse des documents de Groupe NBG;
  • description du projet dans la demande d’aide financière;
  • explication du montage du financement du projet dans la demande d’aide financière;
  • présentation de l’échéancier du projet dans la demande d’aide financière;
  • justification du projet en fonction des objectifs du programme du MTQ dans la demande d’aide financière et traitement des bases de données du programme;
  • discussion avec les fonctionnaires qui gèrent le programme du MTQ.
Retour à la recherche