Colombie

Conception et structuration d’un mécanisme de financement en matière d’efficacité énergétique

EXPERTISE : , Mécanismes de financement

Client

(IADB) Inter American Development Bank

Description du projet

Avec approximativement les deux-tiers de l’énergie électrique produite en Colombie, le secteur de l’électricité du pays présente un niveau d’émissions de CO2 relativement plus bas, soit un faible facteur moyen d’émissions. Cependant, le fait de réduire la demande d’énergie totale du système en place, en mettant en œuvre des mesures en efficacité énergétique (EE), peut encore avoir un impact significatif sur la réduction des émissions. En effet, les dernières unités marginales de l’énergie utilisée sont souvent basées sur les combustibles fossiles et présentent donc un facteur d’émissions plus élevé.

Une des principales difficultés, pour mettre en oeuvre des mesures en EE en Colombie, est le manque de services sur le marché et de services financiers pour soutenir les intervenants et, en particulier, les entreprises de services éconergétiques (ESE) dans le développement de projets liés à l’EE et aux énergies propres.

Dans le cadre des initiatives entreprises par les Fonds d’investissement climatique (FIC), la Colombie est l’un des pays couverts par le Fonds pour les technologies propres (FTP) des FIC. L’EE et le transport sont les deux domaines d’actions prioritaires identifiés par le Colombia’s Investment Plan (CIP). La BID a alloué, au MIF, un financement de 3 M USD remboursable et un financement par le FTP de 7 M USD non remboursable, pour la conception et la mise en œuvre d’activités visant à promouvoir l’utilisation de technologies liées à l’EE en Colombie, en accord avec les priorités nationales identifiées par le CIP.

Le MIF entend administrer les ressources et les sommes requises par le FTP afin de développer des technologies de l’EE et promouvoir leur utilisation au sein des petites ou moyennes entreprises (PME) de la Colombie.

Faits saillants

Le but principal de ce mandat consistait à fournir un appui juridique et technique ainsi qu’un avis stratégique à la BID/MIF tandis que la conception et les phases de structuration d’un mécanisme de financement étaient en cours de réalisation. Pour que la Colombie puisse bénéficier des leçons tirées d’une expérience internationale dans la conception et le développement de mécanismes de financement et de fonds dédiés aux projets liés à l’EE, Econoler a été mandatée pour concevoir un tel fonds dédié, adapté au contexte du marché colombien. Plus particulièrement, un soutien a été fourni au moyen des activités suivantes :

  • Recommander les meilleures méthodes de structure légale pour le mécanisme de financement en matière d’EE adapté au marché colombien.
  • Développer des produits financiers personnalisés que ce mécanisme financier devrait fournir, allant de l’investissement de capitaux, par des prêts directs, au crédit partiel ou aux garanties en matière de performance.
    Développer un modèle financier pour un mécanisme basé sur un portefeuille d’investissements représentatifs et diversifiés.
  • Effectuer une analyse de sensibilité sur le taux de change, le taux d’inflation et autres variables.
  • Développer une méthodologie pour estimer les réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES), rendues possibles avec l’aide d’un mécanisme de financement en matière d’EE.
  • Fournir le soutien pour développer le manuel, les lignes directrices et les critères d’admissibilité de financement (incluant l’identification des secteurs admissibles) et pour établir les exigences requises pour la gestion des économies d’énergie et des réductions des émissions de GES.
  • Fournir le soutien dans la préparation des termes de référence pour cibler un gestionnaire de fonds doté d’une équipe d’experts qualifiés et compétents.
  • Fournir des pistes pour développer une banque de projets pilotes liés à l’EE et aux énergies propres.
    Relever des institutions financières locales qui peuvent agir comme co-investisseurs, fiduciaires ou partenaires potentiels dans le mécanisme.
  • Déterminer des stratégies de sortie pour l’institution.

Les résultats des activités précitées ont été présentés et analysés dans un rapport détaillé qui a servi d’aide à la BID/MIF afin de lancer un appel de propositions visant l’embauche d’un gestionnaire de fonds, avant la fin 2014.

Retour à la recherche