Équateur

Assistance technique pour le design et la gestion du programme de financement de l’EE

EXPERTISE : , Mécanismes de financement
SECTEUR : , Commercial, Résidentiel

Client

Global Climate Partnership Fund (GCFP)

Description du projet

La mission des services d’assistance technique spécifiques au pays pour le Global Climate Partnership Fund (GCPF) est de contribuer à l’atténuation des changements climatiques par la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Le GCPF favorise, premièrement, les investissements en efficacité énergétique et en énergies renouvelables EE/ER pour les petites et moyennes entreprises (PME) et, deuxièmement, les ménages dans les pays ciblés, par le biais des institutions financières qualifiées. Il contribue ainsi à réduire la consommation d’énergie. Les investissements du GCPF doivent générer un minimum de 20 % d’économies en énergie et en carbone.

En parallèle avec le GCPF, une unité d’assistance technique (AT) a été créée pour aider essentiellement les entités émettrices du GCPF dans leur développement et leur croissance, de même que pour faciliter les nouveaux investissements dans ce fonds et protéger les investissements existants, si nécessaire.
Les services offerts par l’unité d’AT sont donc complémentaires aux objectifs du fonds. Les coûts des projets sont généralement partagés entre le bénéficiaire et l’unité d’AT.

Le GCPF vise à fournir un financement aux institutions financières locales ayant peu ou aucune expérience dans les prêts en EE/ER. En conséquence, la tâche consiste à permettre aux institutions financières de développer un modèle d’affaires durable, les autorisant à débourser un fonds disponible, conformément au but du GCPF, et ensuite de développer leurs propres prêts en EE/ER.

 

 Fait saillants

Dans le cadre de ce programme, la Deutsche Bank, par sa capacité de gestionnaire de fonds, a mandaté Econoler pour élaborer une stratégie, concevoir des produits de financement en EE/ER et implanter ces produits sur le marché de l’Équateur, à travers la Banco del Pichincha.

Plus spécifiquement, l’équipe de consultants d’Econoler devait :

  • Évaluer le secteur de l’énergie existant, incluant la demande énergétique, les prix et tarifs, ainsi que les cadres politique, légal et institutionnel en vigueur, puis les activités d’EE/ER des autres institutions financières.
  • Effectuer une épreuve de compatibilité croisée de la stratégie de développement d’affaires de la Banque avec les secteurs de marché, puis les technologies et les types de clients avec le potentiel d’investissement en EE/ER.
  • Évaluer la demande et l’offre de financement en EE/ER et identifier les possibilités de développement de nouveaux produits de crédit pour l’EE/ER. Ces opportunités ont été coordonnées avec les banques locales et certaines d’entre elles ont été sélectionnées pour être développées en produits de financement dédiés à l’EE/ER.

Pour cette mission, Econoler devait également développer :

  • une stratégie de mise en place de produits d’EE/ER.
  • un plan d’affaires.
  • un programme de formation et prestation de sessions de formation. Le programme de formation porte entièrement sur les besoins de mise en place des produits d’EE/ER.

Les principales cibles des banques locales sont les PME et le microfinancement en matière d’EE/ER, couvrant les secteurs ayant un bon potentiel d’extensibilité et de réplication. Pour répondre à cette demande, Econoler a proposé des produits de financement en EE/ER, adaptés au marché de l’Équateur, permettant aussi cette extensibilité et cette réplication. En fait, certains des produits proposés doivent être mis en marché par un crédit de détail de la Banque.

Le projet est présentement à sa phase de mise en œuvre.

 

 

 

Retour à la recherche