Kazakhstan

Assistance technique pour le développement d’un mécanisme de contrat de performance énergétique

EXPERTISE : , Mécanismes de financement
SECTEUR : , Services d’utilité publique

client

UNDP United Nations Development Programme

description du projet

En raison de ses conditions climatiques, le Kazakhstan consomme beaucoup d’énergie thermique. Sa demande urbaine en chauffage est couverte à plus de 50 % par des systèmes HD connectés à de grandes usines de cogénération et de grosses chaudières de chauffage central. À part l’usage de la cogénération comme source de chauffage, leurs systèmes HD ont une faible efficacité, avec des pertes de chaleur atteignant plus de 50 % de l’énergie primaire utilisée.

Actuellement, le Kazakhstan porte une grande attention à l’économie d’énergie et à l’efficacité énergétique (EE) dans ses secteurs économiques. Les initiatives en cours incluent le Programme national d’économie d’énergie en vigueur jusqu’en 2015, la nouvelle Loi sur l’économie d’énergie et le Programme de mobilisation des infrastructures de logement se terminant en 2020. Ce programme inclut l’alimentation municipale en chauffage et la rénovation des bâtiments résidentiels. Plusieurs compagnies privées, liées à l’énergie, ont montré leur intérêt à améliorer les services énergétiques en participant activement à la réduction des pertes d’énergie et de chaleur, lors de la production, du transport et de la consommation, dans les systèmes de chauffage municipaux.

Le PNUD a une agence de mise en œuvre appelée Fonds pour l’environnement mondial (FEM), qui a initié un projet centré sur les mécanismes de financement par investissements privés afin de développer le marché de l’EE dans le secteur du bâtiment du Kazakhstan. Plus spécifiquement, le projet PNUD/FEM met l’emphase sur le modèle d’entreprise de services éconergétiques (ESE) qui est très avantageux pour les propriétaires de bâtiments, car les fonds investis dans l’économie d’énergie de bâtiment sont remboursés par les économies réalisées en chauffage. Malgré l’intérêt accru envers le modèle ESE, diverses barrières existent toujours face à la création et au développement d’ESE de même que pour l’exécution de contrats de performance énergétique (CPE).

faits saillants

Dans ses efforts pour contourner ces barrières et promouvoir les ESE au Kazakhstan, le PNUD a mandaté Econoler pour : (i) faire une analyse des conditions actuelles pour la performance d’ESE; (ii) identifier les barrières à la création et au développement d’ESE de même qu’à l’exécution de CPE; (iii) faire des recommandations pour éliminer ces barrières; et (iv) mener une formation, avec les spécialistes du Kazakhstan, sur les problèmes de services énergétiques sur la base des ESE et CPE, dans le secteur municipal d’alimentation de chauffage.

Ainsi, Econoler a effectué les activités suivantes :

  • Réviser l’expérience internationale sur le développement d’ESE et de services énergétiques sur la base des CPE, avec une emphase mise sur les pays d’Europe de l’Est et CEI, incluant une revue des plans d’ESE organisationnels et administratifs, les types de projets en services énergétiques, les modèles de CPE, et le financement d’ESE.
  • Analyser les conditions de développement d’ESE et le rendu de services énergétiques basés sur les CPE, en identifiant les barrières actuelles et en formulant des recommandations pour leur retrait, puis en créant les conditions nécessaires au développement d’ESE en chauffage municipal.
  • Développer l’agenda et des modules de formation sur la création d’ESE adaptés aux spécialistes du Kazakhstan et incluant les sections suivantes : mécanismes organisationnels et administratifs d’ESE, cadre de travail légal et réglementaire pour les activités d’ESE, types de projets en services énergétiques, audit énergétique, modèles et formats de CPE, logiciel d’estimation et analyses économiques des projets, estimation des risques puis développement de plans d’affaires.
  • Présenter les résultats des deux premières activités mentionnées ci-dessus et donner une formation aux spécialistes du Kazakhstan. À la fin de la formation, les participants avaient la connaissance théorique et les habiletés pratiques nécessaires pour créer des ESE et préparer des CPE et plans d’affaires pour le financement.

À la fin du mandat, Econoler a présenté les conclusions des deux premières activités de l’atelier qui réunissaient le gouvernement et les fonctionnaires municipaux.

Retour à la recherche