Maurice

Aide à l’Energy Efficiency Management Office en matière d’audits énergétiques et de conformité avec le code du bâtiment

EXPERTISE : , Politiques et cadres institutionnels et réglementaires
SECTEUR : , Commercial, Public

Client

(UNDP) Mauritius and Seychelles Country Office

 

DESCRIPTION DU PROJET

Maurice dépend fortement des combustibles fossiles pour alimenter son économie et le gouvernement de Maurice a donc préparé un plan d’action lié sa stratégie énergétique de 2011-2025 pour le secteur de l’énergie dans le but de répondre à la hausse soutenue des prix de l’énergie ainsi que des émissions de gaz à effet de serre (GES). Le gouvernement reconnaît que l’efficacité énergétique et la conservation de l’énergie sont des moyens éprouvés de surmonter les défis sur le plan énergétique et environnemental que réserve l’avenir à l’île Maurice, et ce, aux fins de promouvoir le développement durable.

Conformément à la stratégie du gouvernement de Maurice, le bureau du PNUD de Maurice a financé, grâce à une subvention d’AOSIS/SIDSDOCK, a donné pour objectif général à Econoler de réduire de façon durable les émissions de GES. Plus précisément, le projet devait surmonter les obstacles à l’efficacité énergétique et à la conservation de l’énergie dans les bâtiments et accélérer le développement d’une approche de marché pour améliorer l’efficacité énergétique tant dans les bâtiments actuels que dans les futurs bâtiments.

Les premiers bénéficiaires de ce projet sont l’Energy Efficiency Management Office (EEMO) et l’unité du développement national responsable du transport terrestre et maritime du ministère des Infrastructures publiques.

Faits saillants

Ce projet a été divisé en deux parties : la première partie consistait à aider à l’Energy Efficiency Management Office (EEMO) en matière de gestion d’audits énergétiques (lot 1) et la deuxième partie consistait à élaborer un mécanisme de conformité avec les normes d’efficacité énergétique dans un code de bâtiment.

Econoler a formé une équipe de quatre experts locaux provenant des domaines du génie, de l’architecture et du droit pour fournir aux experts internationaux des données sur la situation du pays susceptibles de les éclairer lors d’entrevues et d’ateliers avec des parties prenantes nationales de premier plan.

L’objectif du mandat du lot 1 est de permettre l’audit énergétique systématique des bâtiments à Maurice en conformité avec les dispositions de la Loi sur l’efficacité énergétique et la Loi sur le contrôle des bâtiments. Un mandat préliminaire a été réalisé en avril 2011; le gouvernement avait l’intention de se baser sur la norme ISO 50002:2014, Audits énergétiques – Exigences et recommandations de mise en œuvre. Econoler a effectué, avec l’aide de l’équipe locale, les tâches suivantes :

  • Amélioration de la gestion des audits énergétiques :
  • Révision du processus existant pour les audits énergétiques qui devrait être formalisé en vertu de la législation en vigueur et de la norme ISO 50002:2014.
  • Propositions appropriées pour une gestion saine et efficace du mécanisme sur le plan des ressources techniques, financières et humaines requises au sein des organisations intéressées;
  • Préparation d’un manuel complet et facile à consulter pour un plan de gestion des audits énergétiques qui décrit tous les mécanismes, procédures et processus de travail.
  • Exigences techniques pour la gestion des audits énergétiques et le renforcement des capacités :
  • Développement d’une méthodologie adéquate et élaboration de critères de sélection appropriés pour la sélection périodique de bâtiments non résidentiels (>500 m2) pour les audits énergétiques obligatoires.
  • Prise en charge du renforcement des capacités du personnel du ministère de l’Énergie et des Services publics, de l’Energy Efficiency Management Office et d’autres institutions, au besoin;
  • Développement sur mesure d’un outil logiciel basé sur des macros Excel pour les audits énergétiques;
  • Formation et certification d’un groupe d’auditeurs énergétiques locaux pour le plan de gestion des audits énergétiques;
  • Réalisation d’un audit énergétique de dix bâtiments non résidentiels (>500 m2);
  • Prise en charge du renforcement des capacités des futurs responsables de la gestion des audits énergétiques.

Pour le lot 2, l’accent était mis sur la révision, l’adaptation et la finalisation du code de l’efficacité énergétique et des projets de règlement ainsi que sur un plan de conformité avec le code du bâtiment. Les principales tâches étaient les suivantes :

  • Révision des devis d’architecture et des méthodes de construction dans le cadre de projets de bâtiments gouvernementaux :
  • Révision, adaptation et finalisation des normes d’efficacité énergétique du code du bâtiment;
  • Développement d’un outil logiciel basé sur des macros Excel pour la vérification de la conformité avec les normes d’efficacité énergétique du code du bâtiment et conseils sur la possibilité de mettre à niveau et de personnaliser l’actuel logiciel MBEAT (Mauritian Building Energy Audit);
  • Révision et finalisation des projets de règlement sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments.
    Création d’un plan de conformité avec les normes d’efficacité énergétique dans le code du bâtiment :
  • Prise en charge du renforcement des capacités, de l’évaluation et de la certification d’un groupe d’évaluateurs de la conformité énergétique selon le plan de conformité avec les normes d’efficacité énergétique du code du bâtiment;
  • Évaluation de la conformité énergétique de la conception de dix bâtiments non résidentiels (>500 m2).
  • Prise en charge du renforcement des capacités des futurs responsables du plan de conformité avec les normes d’efficacité énergétique du code du bâtiment.

Le gouvernement de Maurice suit les recommandations faites par Econoler et est en bonne voie d’atteindre son objectif de réduire de façon durable ses émissions de GES en mettant en place un plan de gestion des audits énergétiques et d’un plan de conformité avec les normes d’efficacité énergétique du code du bâtiment.

Retour à la recherche