Soutien à la mise en œuvre du programme d’efficacité énergétique du Royaume de Bahreïn (KEEP)

La baisse persistante des cours du pétrole a servi de coup de semonce aux autorités de la région du golfe Persique étant donné que les exportations de pétrole constituent l’épine dorsale de l’économie de la région. Le gouvernement de Bahreïn s’est par ailleurs engagé à assurer la transition d’une économie presque entièrement pétrolière vers une économie plus diversifiée, dont un soutien aux investissements dans les technologies d’efficacité énergétique. De nombreux obstacles se dressent toutefois devant le projet de concrétiser, d’augmenter et d’élargir les investissements en efficacité énergétique, surtout ceux axés sur la demande. À la demande du gouvernement, la Banque mondiale met sur pied un programme de trois ans pour aider le pays à surmonter ces obstacles et stimuler la demande d’investissements en efficacité énergétique.

Econoler a été mandatée pour élaborer une stratégie nationale de mise en œuvre d’un programme de maîtrise de la demande de l’énergie du secteur de l’électricité et un plan d’action qui s’y rattache. Ce mandat impliquait beaucoup de missions sur place pour tenir des discussions de haut niveau avec les décideurs de différents ministères et organismes publics. L’objectif ultime était de favoriser l’adhésion nationale à la stratégie de maîtrise de la demande énergétique et d’accroître le potentiel d’une mise en œuvre par les autorités locales.

M. Pierre Baillargeon, qui a agi à titre d’expert en efficacité énergétique tout au long de ce mandat, a vu l’intérêt des autorités bahreïniennes s’accroître à mesure qu’avançait le projet : « Freiné par la chute des cours du pétrole, le Bahreïn a pris conscience qu’il se trouvait à la croisée des chemins et qu’il devait absolument diversifier son économie ainsi qu’imposer le rationnement de ses réserves d’hydrocarbures », fait remarquer le vice-président d’Econoler.

Le Bahreïn est indéniablement sur la bonne voie puisque la stratégie KEEP sera assurément le programme stratégique en matière d’énergie le plus méticuleux et le plus complet de toute la région du golfe Persique.

PB

Pierre Baillargeon (à l’extrême gauche), vice-président d’Econoler et membre de l’équipe de la Banque mondiale, s’est entretenu avec des représentants de l’unité de l’énergie durable (SEU) du ministère de l’Énergie du Bahreïn ainsi qu’avec des représentants résidents du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). (©Econoler 2016)

Pour des informations supplémentaires sur ce projet: http://econoler.com/realisations/planification-strategique-pour-le-plan-defficacite-energetique-de-la-demande-delectricite-etape-2/

Retour aux nouvelles